portrait d’Amédée Detreaux

le vélodrome de gourde liane porte depuis le 1er juillet le nom de amédée Detreaux célébre pistard Guadeloupéen

son portrait est à lire:

Baptême Vélodrome Amédée Detraux

Le 26 Juillet, avant la cérémonie d’ouverture du Championnat de France de cyclisme sur piste, le vélodrome de Gourde Liane, à Baie-Mahault, va être rebaptisé vélodrome Amédée Detraux. En l’honneur de l’ancien champion Guadeloupéen.

Né en 1948 à Pointe à Pitre, Amédée Detraux a pourtant peu couru sur les routes Guadeloupéennes. A 14 ans, il commence le vélo, en région parisienne. Et c’est en passant avec sa bicyclette devant le célèbre vélodrome de la Cipale, à Vincennes, qu’il est détecté et engagé dans une épreuve sur piste, qu’il gagne. C’est le début d’une brillante carrière couronnée de 120 succès, sur route et sur piste.chez les juniors, il s’offre même le kilomètre Rustine et un peu plus tard, l’écharpe d’or, une autre grande classique.

A sa majorité, il intègre le bataillon de Joinville. Pour y faire son service militaire bien sur, mais aussi pour intégrer la célèbre équipe parisienne,  composée des meilleurs coureurs régionaux et nationaux. Il y fait la connaissance de Bernard Thevenet, avec qui il se lie d’amitié.Deux ans avant la fin de sa carrière, en 1973, il repose le pied sur le sol Guadeloupéen pour participer avec son club de toujours, le VC 12 (Vélo club du  12 e arrondissement de Paris), le Tour de Guadeloupe. Avec son ami Pierre André, il boucle la compétition et permet à deux de ses co-équipiers de se hisser aux deux premières places de la course.

Il profite de son après carrière pour s’occuper du cyclisme en Guadeloupe. Il commence par créer l’Association pour la promotion du cyclisme Antillais (APROCA). Grâce à cela, il fait participer bon nombre de coureurs professionnels sur des courses de l’île. Confrontant ainsi les coureurs locaux aux plus grands champions de l’époque. Se succèdent notamment Eddy Merckx, Bernard Thevenet, Francesco Moser, Luis Ocana, Lucien Van Impe, Gilbert Duclo-Lassalle et Claudio Chiapucci.

C’est aussi l’occasion pour lui de militer pour la construction d’un vélodrome en Guadeloupe. Son objectif étant de faire découvrir la piste aux jeunes coureurs de l’île et de pouvoir détecter de nouveaux talents. Des objectifs atteints, puisque le vélodrome de Gourde Liane sera inauguré en 1991 et verra la progression de futurs champions de France, d’Europe et du Monde…

Dix ans après son décès, un grand hommage va donc lui être rendu avec ce baptême. Et ce, juste avant que ne s’ouvrent les premiers championnats de France organisés hors de métropole.Sylvain Pigeau

Avec Pierre André (en bas à gauche). Amédée Detraux (3 e en haut, en partant de la gauche) et le VC 12 au Tour de Guadeloupe 1973.

Mis à jour (Samedi, 25 Juillet 2009 21:43)

Copyright © 2009 CRCG.

All Rights Reserved.

Publicités
Cet article a été publié dans cyclisme Guadeloupe. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s